« Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                    « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                      « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                     « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                    « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                    « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                      « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                     « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »

Comment gagner la confiance d’une personne ?

Saint Nicolas Cabasilas

Partagez :

La tentation du pouvoir –

La tentation est grande d’avoir du pouvoir sur autrui. Nous aimerions persuader, convaincre, toucher le cœur et l’intelligence des personnes que nous aimons ou croyons aimer. Il nous est insupportable qu’elles ne répondent pas à notre amour. Nous ne comprenons pas qu’elles ne soient pas touchées par la sincérité des sentiments que nous pensons leur exprimer.

L’amour n’est pas contraint

Il est vrai que la confiance ne se force pas. L’amour ne s’obtient pas par contrainte. La belle tragédie d’Andromaque traite ce sujet ! Il nous arrive, dans notre désespoir, de tenter la séduction, d’imaginer des formes de chantage ; nous voudrions faire pression sur autrui et qu’il nous cède, qu’il s’incline devant ce que nous pensons être de l’amour et qui n’est qu’une des formes que prend la passion du pouvoir.

La séduction est la forme que prend quelquefois notre stratégie, mais elle n’obtient que les fruits du désir et de la passion. La séduction n’engendre pas la confiance. Au contraire, il arrive qu’une personne séduite ait le sentiment d’avoir été trompée et prise au piège. Elle n’aura pas le sentiment d’avoir été aimée ;

L’exemple de Dieu

L’exemple le plus éloquent que nous pouvons trouver dans la quête de la confiance est celui de Dieu Lui-même. Saint Nicolas Cabasilas écrit que le Seigneur, voyant que, depuis l’exil hors du Paradis, la créature humaine se croit haïe de lui, cherche comment se réconcilier avec elle. Dieu cherche le cœur de l’homme ; Il cherche comment gagner sa confiance. Et, écrit ce Père, Dieu trouve le chemin du cœur de sa créature par la Croix.

Pour gagner la confiance d’autrui, nous pouvons suivre l’exemple divin et entreprendre de nous donner complètement, de donner notre vie, notre temps, le meilleur de nous-même. Peut-être qu’il ou elle sera touché par la manifestation de mon amour ; peut-être que, s’il ou elle aperçoit que je suis prêt à donner ma vie pour lui ou elle, s’il ou elle voit que je la préfère totalement à moi-même – peut-être répondra-t-il, répondra-t-elle, à mon amour. Peut-être gagnerai-je sa confiance en renonçant à tout pouvoir, à toute prétention, à toute séduction – en n’étant (autant que possible) qu’amour.

L’amour crucifié

Toutefois, nous voyons bien que le Seigneur n’a pas gagné la confiance de tous les hommes – seulement d’un petit nombre d’entre eux, dont nous sommes, les disciples, les apôtres, les femmes apostoliques. C’est que l’Amour n’est pas magicien. L’Amour se donne sans réserve, mais Il se crucifie à la liberté de ceux qu’Il aime. En se crucifiant ainsi ou en étant ainsi crucifié, l’Amour demeure amour, Il triomphe même comme Amour, Il est l’Amour vainqueur, puisqu’Il ne cesse d’aimer. Mais la liberté de lui répondre, de lui faire confiance et de l’aimer comme Il nous aime, nous appartient totalement.

Dans le cas qui nous occupe – comment gagner la confiance d’autrui – l’invocation du saint Esprit, par la louange ou par la supplication, a la première place. Pourquoi ? – parce qu’Il est celui qui active la liberté, qui la libère et qui l’inspire. Seul le saint Esprit, comme le montre l’histoire de l’Église, a pu inspirer aux personnes humaines la liberté de répondre à l’amour du Christ par une confiance totale. Toutefois le saint Esprit inspire et ne contraint pas ; et la réponse d’autrui à notre amour n’a de valeur que si elle est libre et gratuite !

(a.p. Marc-Antoine)
> icône de saint Nicolas Cabasilas