« Pendant ton baptême dans le Jourdain, ô Christ, fut manifesté l’adoration due à la Trinité. Car la voix du Père te rendit témoignage en te nommant Fils de Dieu ; et l’Esprit, sous forme de colombe, confirmait la vérité de cette parole. Christ Dieu qui es apparu et qui as illuminé le monde : Gloire à toi ! »

L’inhumation, tradition chrétienne

cimetière orthodoxe

Partagez :

Orthodoxes au Japon – 

La représentation de l’Église orthodoxe roumaine au Japon annonce la création et l’organisation d’un cimetière orthodoxe, accessible à tous les membres de l’Église orthodoxe, quelle que soit leur appartenance juridictionnelle ou ethnique.

L’initiative est une nécessité, mais aussi une confession de foi dans cette région, étant donné les pratiques séculaires de crémation ou d’arbre funéraire, d’origine bouddhiste.

La terre paradisiaque

« Nous sommes déterminés à préserver l’enseignement et la doctrine de l’Église orthodoxe sans altération et à avoir la possibilité que, même ici au Japon, le corps “retourne là où il est né, jusqu’à la Résurrection, c’est-à-dire dans la terre » souligne le représentant du Patriarcat roumain au Japon, le prêtre Daniel Corîu.

Un cimetière chrétien au Japon

Ainsi, dans la ville de Minami-Alps, dans la préfecture de Yamanashi, avec le soutien de l’Association des personnes souhaitant être enterrée et en collaboration avec le temple Fuji, le cimetière orthodoxe « Sainte-Trinité » sera construit et organisé, avec un total d’environ 100 places, avec une possibilité d’expansion, puisque 20 places ont déjà été réservées.

Témoigner de la Foi

« Nous voulons que ce projet soit un témoignage de foi au Japon, afin que la mentalité sociale ne connaisse pas seulement le cas de la religion musulmane comme étant la seule à vouloir l’enterrement, mais aussi le désir de l’Église orthodoxe d’avoir la même pratique, pour des raisons théologiques et doctrinales, comme celle qui suit dans son ensemble le Christ – sa tête et son fondement », a dit le prêtre Daniel.

Acheter un emplacement

Le cimetière sera également doté d’une chapelle en bois. Les personnes souhaitant faire un don au projet ou acheter des tombes peuvent le faire directement sur le site web de la représentation de l’Église orthodoxe roumaine au Japon. 

(Source : basilica.ro juillet 2022)
Derniers articles
Même sujet
Newsletter
Lettre d’information