Imprimer cet article Imprimer cet article

Dimanche après la Nativité : Matthieu 2, 13-23

Notre texte –

Dans l’Evangile que nous entendons aujourd’hui une place importante est faite au monde angélique. Deux fois il est dit: “l’Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit”.

Fréquence de l’intervention angélique

Dans de nombreux autres passages du saint Évangile l’Ange, au singulier, apparaît et parle.
Ce singulier n’est pas un collectif pour désigner le monde céleste, car, dans bien d’autres endroits (Nativité, tentation au désert), le pluriel est employé.

L’archange

Il s’agit d’un ange en particulier, peut-être l’archange Gabriel, comme le 25 mars, jour de l’incarnation du Verbe.

Leur place

Les anges ont une place importante dans notre expérience religieuse. Chaque lundi ils sont à l’honneur, avec toutes les puissances incorporelles. Chaque soir le livre de prière nous propose de prier notre ange gardien. Nous prenons très au sérieux cette réalité car nous savons que, par le ministère de ses messagers, le Seigneur fait connaître aux hommes sa volonté.

La messagerie divine

Dieu utilise le canal angélique, la messagerie angélique, quoiqu’ Il parle souvent directement au cœur de l’homme. Mais cette messagerie créée est la forme intelligible pour nous que Dieu assume pour communiquer avec nous.

Prier le Seigneur

Ainsi, sachons que, puisque nous les prions, les anges font partie normale de notre vie. Dieu s’adresse ainsi par eux à nous soir pendant la veille soir pendant le sommeil, en songe. Nous pouvons donc prier en disant: “Seigneur Jésus Christ notre Dieu, par le ministère de tes saints anges, fais-moi connaître ta volonté!”

Les anges et la culture

C’est par le ministère angélique qu’ont lieu les grandes “inventions” ou découvertes en mathématiques, par exemple, comme le montre un grand film « the man who knew infinity ». Les anges apportent à l’esprit humain, par le biais de la faculté intuitive (le “noûs” des Pères grecs), la révélation des lois, des nombres, des relations, des rapports par lesquels l’Intelligence suprême assure la cohésion du cosmos. L’esprit ne produit pas ces vérités: il les découvre. Il en est de même des grandes découvertes artistiques, en musique, en peinture ou dans les arts plastiques. La beauté des formes, comme l’harmonie des créatures, est dévoilée par les anges. Ceux-ci, pas plus que les hommes, ne créent rien: ils dévoilent.

> icône de l’Archange Raphael