Imprimer cet article Imprimer cet article

À trois ans, elle pose beaucoup de questions sur la Crucifixion

Devant les questions angoissées de l’enfant, ce qui nous a paru le plus important c’est de présenter la Croix, non comme un instrument de supplice et de punition, mais comme le symbole de la victoire sur la mort et de l’amour de Dieu. La Croix est l’emblème de la Résurrection. Tous les Pères, ainsi que les textes liturgiques de la 4ème semaine de Carême, insistent là-dessus.

« Est-ce que Jésus était puni? » –

Non : il n y a pas de punition la dedans, parce que Jésus est innocent. Mais, comme les gens refusaient son amour et voulaient le tuer, Jésus a voulu mourir sur la Croix pour montrer combien Il les aimait. Et, en faisant cela, Jésus a détruit la puissance de la mort et libéré les hommes. Sur la Croix, Jésus se bat contre la mort, pour qu’on ne soit plus jamais séparé de son amour ni séparé des gens qu’on aime. Il est vainqueur: Il ressuscite; Il est passé de la mort à la vie pour que les morts puissent entrer au Paradis. C’est pour cela que la Croix est le signe de la vie et de l’amour.

« Est-ce qu’Il avait mal? »

Oui. Mais Il avait surtout mal à son cœur en voyant que les gens ne s’aiment pas beaucoup. Dieu voudrait que tous les hommes s’aiment. Quand Il voit qu’ils ne s’aiment pas, qu’ils se disputent et qu’ils se font la guerre, Il a vraiment mal pour eux. Lui, Il aime beaucoup. Il aime plus fort que la mort. Il le prouve en ressuscitant. C’est pour cela que nous fêtons Pâques et que nous disons “le Christ est ressuscité des morts ! ” Il a vaincu la haine par son très grand amour. Souffrir pour quelqu’un qu’on aime, pour lui épargner la souffrance, ou pour rester avec lui, ce n’est pas souffrir tout court : la souffrance est comme enveloppée par l’amour ; elle est là, mais elle n’est pas vide : elle est pleine d’amour.

« Pauvre Jésus! »

Ce n’est pas seulement le pauvre Jésus: c’est aussi le grand Jésus, le beau Jésus, Jésus au cœur plein d’amour, au visage plein de lumière, Jésus qui ressuscite trois jours après sa mort. C’est Jésus le Seigneur de gloire. Jésus, c’est le Seigneur Dieu qui a fait le ciel et la terre et qui a voulu devenir homme pour apprendre aux hommes à s’aimer. Lui qui est très puissant, Il a voulu être tout petit, tout faible, pour s’approcher des hommes et leur faire comprendre comment on aime. On aime en donnant sa vie pour les autres par amour pour eux.

Jésus nous a appris à aimer en donnant sa vie pour nous. Il a fait cela par amour, parce qu’Il est Dieu. Il a voulu donner sa vie par amour pour les autres, parce que Dieu est amour et Il cherche toujours le moyen de montrer son amour. Ce n’est pas facile de montrer qu’on aime: on fait des cadeaux, des bisous, on dit des paroles gentilles, etc. Et puis un jour on voit que la personne qu’on aime a mal. Ce jour-là on a envie de prendre sa place, pour qu’elle n’ait plus mal. On ne sait pas quoi faire pour que la personne qu’on aime croie qu’on l’aime.

« Qu’est-ce que ça veut dire: “il est monté au ciel retrouver son père” »?

Ça veut dire que Jésus, quand Il est mort sur la Croix par amour pour tous, Il n’est pas resté mort, et Il est “ressuscité”, Il est entré dans la vie pour toujours. C’est ce qu’on chante à Pâques: « le Christ Jésus est ressuscité! Par la mort Il a vaincu la mort ! A ceux qui sont dans les tombeaux Il a donné la vie ! » Et, après cela, Il a retrouvé sa place auprès de son Père dans le ciel, sur son trône, parce qu’Il est le Roi du monde.

L’histoire de Jésus, c’est l’histoire d’un roi très puissant, très beau et très grand, et surtout avec un grand cœur plein d’amour. Et ce roi n’a pas voulu rester seulement loin, très haut, sur son trône. Il est descendu de son trône pour aller s’occuper de ses sujets, les hommes. Comment est-ce qu’Il s’est occupé d’eux? En leur parlant, en faisant des miracles, et en leur donnant l’exemple d’une vie sainte et pleine d’amour. Ensuite, quand Il a eu fini ce qu’Il avait à faire, quand Il a donné l’exemple en allant jusqu’à la croix et jusqu’à la Résurrection, Il est retourné chez lui avec gloire.

 

« Est-ce que si on prie pour un ami, il ne sera plus mort? »

C’est bien de prier pour ce Monsieur pour qu’il ne meure pas, ou pour qu’il ne souffre pas, ou, s’il est mort, pour qu’il ressuscite, qu’il entre dans une vie nouvelle et pour toujours, comme Jésus et avec lui. Tous ceux qui sont morts entreront dans la vie pour toujours, surtout s’ils peuvent demander pardon de leurs péchés. C’est pour cela qu’on prie tous les jours pour ceux qui sont morts: pour que le Seigneur Jésus leur pardonne leurs péchés et les accueille avec lui dans le Paradis, et les ressuscite au dernier Jour.