« Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                    « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                      « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                     « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                    « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                    « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                      « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »                     « Le Christ est né pour nous, venez et adorons-Le ! »

Pastorale du dimanche de l’Orthodoxie

logo metropole-roumaine

Partagez :

> Téléchargez Pastorale du Dimanche de l’Orthodoxie 2023

Au VIIIe siècle, une nouvelle hérésie apparaît, selon laquelle la vénération des icônes et des saintes reliques serait de l’idolâtrie. Devant elle, d’importants représentants de l’Église montrèrent que les icônes ne sont pas objets d’adoration et que, quand on les vénère, ce sont les personnes saintes qui y sont représentées qui sont vénérées. C’est, non la matière dont sont faites les icônes, mais les saints que les icônes représentent qui sont vénérés.
Des empereurs, tels que Léon III l’Isaurien (717-741) et son fils Constantin V Copronyme (741-775), menèrent une bataille acharnée contre les icônes et ordonnèrent qu’elles disparaissent des églises et des maisons des fidèles, et ils persécutèrent avec une violence extrême les évêques, moines, prêtres et fidèles qui professaient la juste vénération des saintes icônes….

Derniers articles
Même sujet
Newsletter
Lettre d’information