Imprimer cet article Imprimer cet article

Mariage et adoption « pour tous » : quelle attitude chrétienne possible ?

Humilité, délicatesse

Le Christ enseigne le non jugement et le respect des personnes… Quel que soit l’interdit (Lv. 18, 22 ; 20, 13), l’homosexuel(le) est d’abord une personne humaine, mon prochain, mon Frère… « Homos », « hétéros », même combat : devenir libres de nos passions, de la convoitise, de l’amour égoïste de soi et du plaisir ; acquérir la chasteté et la virginité du Christ ; devenir concitoyens du Royaume…

La Bible

6 millions de martyrs juifs, plus de 20 millions de martyrs chrétiens de la norme biblique au 20ème siècle : un sacrifice et un témoignage inutiles ? Or la sainte Écriture enseigne la responsabilité à l’égard de la vie et de la fécondité données par Dieu. Elle montre également le couple adamique hétérosexuel, mariage réévalué par le Christ lui-même à Cana de Galilée. Chaque personne fait ce qu’elle peut, selon ses forces, selon sa foi. Mais la confiance dans la Tradition évite d’être le jouet des opinions – autant de raisons d’un côté comme de l’autre ! Elle permet le discernement prophétique, courageux et créateur.

Prière et jeûne

Voulons-nous agir d’ici le 31 octobre ? Les citoyens chrétiens sont un peuple sacerdotal, un peuple de prière. Avec le jeûne, les psaumes, le canon des saints ancêtres les époux Joachim et Anne (la réforme prévue relativise la paternité…), l’intercession de l’archange Michel (« sauve la France ! »), la prière de repentir (sommes-nous innocents de ce que souffre notre pays ?), et de supplication (« éclaire et pardonne ceux qui, avec ta permission, nous gouvernent ! ») ; le sacrement de l’Onction pour notre pays malade, la divine liturgie « pour le Salut du monde » sont à notre disposition.

L’action par amour

Les saints prient et agissent. Pétitions (http://www.referendum-officiel.fr ) pour un référendum, vote (il y a des élus chrétiens !), manifestations silencieuses et non violentes, information sage et vraie : c’est entre nos mains. Mais, les chrétiens sont-ils unanimes ? Sont-ils capables de descendre dans la rue par millions ? Ont-ils élu un président sans connaître son programme ?

Dans le monde, pas du monde

La Société n’est pas chrétienne. Mais le Christ, Dieu fait Homme, est la tête de l’humanité entière : celle-ci a une tendance naturelle à s’élever vers Dieu et à s’accomplir en lui. Les chrétiens y activent cet amour du bien en témoignant de la pensée et de la vie divines, et ils contribuent à son Salut. Par leur pureté et leur sainteté, ils peuvent la protéger de l’auto destruction et de souffrances inutiles.

> poursuivre la lecture