Imprimer cet article Imprimer cet article

Fête nationale le 14 juillet : quelle signification pour vous ?

La prière pour le Pays

Elle nous relie à l’Histoire, à la mémoire des saints originaires de notre peuple, Marie Madeleine la Myrophore et d’autres femmes apostoliques, comme sainte Geneviève, tous ceux du premier millénaire, et les saints du jour (Nicodème de l’Athos). La foi chrétienne est constitutive de l’âme et de l’identité de notre peuple. Elle inclut les justes et les sages de tous les temps. Elle signe de la Croix de vie les joies et les peines de notre terre. Elle présente dans le sacrifice de louange – la divine liturgie – l’action de grâces pour tous les bienfaits du Seigneur dont elle discerne la présence glorieuse ou douloureuse…

Le discernement

La sagesse nous inspire de considérer sans jugement les horreurs de notre Histoire, les pages sombres d’un passé lointain ou d’un temps bien proche, les hontes et le « sang versé » (Ps. 50), les divisions et les rancunes. En toute souffrance, la foi chrétienne voit le Christ Sauveur humilié, sa justice et son amour bafoués, car Il ne s’est jamais absenté de ce monde ni de notre pays, quelles que soient même les déformations de la Tradition. Il a souffert et souffre ce que nous souffrons ; et Il partage nos joies pures.

Le repentir

Le 14 juillet appelle à la purification de la mémoire et de la conscience. Je ne suis innocent d’aucun péché de mon peuple : ce qu’il a fait, j’aurais pu le faire. Le chrétien prie pour le pardon des péchés de son peuple comme pour les siens propres. Il fait également mémoire de tous ceux que la violence a tués et il demande le pardon pour les bourreaux, les tortionnaires, les exploiteurs et les inquisiteurs de tous les temps.

L’intercession

L’invocation du saint Esprit sur le temps présent et sur celui qui vient relève d’une vraie conscience « politique » chez le chrétien. Sans la grâce divine et incréée attirée par la prière de l’archange Michel et de tous les justes de notre pays, où trouvera-t-on la sagesse, le dévouement, la noblesse, le don de soi par amour, le génie – ces charismes si nécessaires pour les jours qui viennent ? Par la prière, l’exemple et le témoignage des chrétiens, l’âme de notre nation demeure vivante et créatrice, dans toute sa vie sociale et sa culture.

Poursuivre la lecture…

Prière pour la France

Prière pour le pays

La foi chrétienne orthodoxe inclut-elle une responsabilité politique ?