Imprimer cet article Imprimer cet article

Comment vivre notre foi chrétienne dans le monde actuel ?

Le chrétien est envoyé par le Christ dans le monde

Selon l’expérience de la tradition chrétienne orthodoxe, le chrétien, ou disciple de Jésus Christ, est dans le monde parce qu’il y est envoyé pour irradier l’amour de Dieu pour toute créature. La sagesse orthodoxe discerne les valeurs du monde et celles de la Foi, sans pour autant accentuer cette différence par une opposition ou un conflit.

Le chrétien s’abstient de juger

Le disciple vit sa foi chrétienne dans le monde actuel, comme dans les époques précédentes, en suivant les commandements divins, en s’abstenant de juger, en se montrant miséricordieux comme le Père céleste est miséricordieux, en priant pour tous les hommes et pour la création entière, en s’offrant continuellement en sacrifice de louange à Dieu et au prochain ; par le jeûne total ou par l’abstinence il contribue à la libération du monde. Non seulement il s’abstient de ce qui n’est pas nécessaire au soutien du corps, mais il se montre libre à l’égard des passions (= tendances à se préférer soi-même à Dieu et au prochain) et du péché (= ce qui sépare de l’amour de Dieu).

Le chrétien manifeste dans le monde la paix divine

C’est par sa sainteté, que le chrétien vit dans le monde de façon agréable à Dieu et qu’il aide ceux qui l’entourent, les console par l’amour divin et leur donne la joie du Christ. Cela suppose que le chrétien, homme de paix divine, passe de longs moments de prière à s’approcher du Christ et à se remplir de son amour. Plus il sera uni à Jésus Christ et, par lui, au Père, dans le saint Esprit, plus il sera proche des autres humains, de leurs préoccupations, de leurs joies et de leurs peines.

Le chrétien témoigne du Christ par son exemple

Le disciple du Christ vit sa foi dans le monde en en témoignant à tout moment, par l’exemple surtout, mais également par ses paroles et les conseils qu’il prodigue avec humilité à son entourage. Avec courage charismatique (= inspiré de la grâce du saint Esprit), il témoigne des grands faits divins : la création (= commencement absolu voulu par Dieu) du monde, l’incarnation (= Dieu devenu chair, devenu homme) de la Parole (le Verbe, le Fils unique du Père, Jésus Christ), la mort volontaire et la résurrection de Jésus, sa glorification à la droite du Père, son envoi du saint Esprit sur ceux qui croient en lui, sa venue glorieuse à la fin de l’Histoire.

Par son disciple le Christ se rend présent dans son monde

Suivant les paroles de Jésus Christ, son disciple n’est pas « du monde » (il prend son inspiration, non dans la culture ambiante, mais dans la sagesse de l’Eglise) : il est toutefois « dans le monde », comme un ferment de la sagesse divine. Cela veut dire qu’il agit, en tant que citoyen du monde, pour faire valoir l’enseignement de son Maître, dans le domaine social, dans le domaine politique, économique ou écologique : principalement en prenant la défense de l’être humain considéré comme une personne créée (= identité absolue totalement unie aux autres personnes) à l’image de Dieu qui est une personne incréée. Non seulement le chrétien est dans le monde comme messager de Jésus Christ, mais il porte le Christ en lui-même : par lui le Christ se rend présent dans son monde.

Le chrétien, sanctifiant sa vie par la Foi et l’invocation du saint Esprit, et en faisant la volonté de Dieu, est au service de tous les hommes et de la création tout entière ; il est, en ce sens, le plus utile des humains et des citoyens.

Documents pour prolonger la réflexion :

La dignité de baptisé

Comment vivre la foi dans le monde actuel