- Sagesse Orthodoxe - https://www.sagesse-orthodoxe.fr -

Qu’elle est la responsabilité de l’être humain pour la Création

[1]Le donné révélé

L’être humain créé à l’image et à la ressemblance de Dieu : affinité avec Dieu

Le monde visible et invisible créé par le Père et le Fils et le saint Esprit : monde de Dieu, il n’est ni une chose ni un objet – il n’appartient pas aux humains, il leur est confié

L’être humain est appelé à exercer sa responsabilité pour la création devant le Seigneur, en fonction de sa triple dignité : sacerdotale (offrande au Seigneur de ce qui lui appartient, comportement « eucharistique », pour la transfiguration de tout), royale (primauté de l’Homme créé le Sixième Jour, après toutes les créatures, gestion, connaissance et science des créatures, « responsabilité » pour tout) et prophétique (invention, créativité, culture, témoignage à l’égard des pensées divines, discernement des signes dans l’espace et dans le temps, dans l’Histoire)

La réalité du péché : défiguration des créatures en objet (de possession, de consommation et de jouissance), la responsabilité cosmique est à retrouver par la conversion (repentir), l’Homme revenant vers le Seigneur, en Christ Dieu Homme, et par le saint Esprit.

La dignité sacerdotale dans la vie liturgique

Le monde est le don que le Seigneur fait à l’Homme, image de lui-même.

Celui-ci répond par des offrandes : huile, feu, eau, pain et vin surtout transfiguré en Corps et Sang du Verbe incarné, transfiguration de la Création, transfiguration du temps par le cycle (quotidien, hebdomadaire et annuel) liturgique.

Mystères liturgiques : fête de la Théophanie, bénédiction de la terre avant l’Ascension, présence des animaux dans la maison à Noël (Roumanie, p. ex.).

Exemples de prière pour les créatures

La portée écologique du jeûne, de l’abstinence et de l’alimentation traditionnelle.

La dignité prophétique dans le quotidien

L’enseignement des primats : pat. Bartholomée (témoignage constant, institution du 1er septembre), pat. Ignace, pat. Daniel, publications…

L’exemple du monastère de Solan.

Le Congrès de la Fraternité au mois de mai.

L’éducation à l’écologie chez l’enfant : catéchèse – connaissance (à la fois scientifique et théologique) des animaux et des autres créatures, soin des animaux familiers, respect des créatures (terre, pierres, plantes…), prière pour l’animal malade ou celui qu’on accueille à la maison

L’engagement politique aux plans municipal, national et mondial, et non seulement pour préserver la vie de l’Homme ; cela dépasse les limites de cette vie ; l’écologie n’est pas un égoïsme : il en va de la transfiguration des créatures, et du salut de l’Homme et de la Création.

En conclusion

La responsabilité cosmique comme responsabilité œcuménique des chrétiens, dans la mesure où eux-mêmes retrouvent l’unité de Foi, ils peuvent témoigner ensemble ; ce témoignage doit avoir un fondement dogmatique afin d’avoir une valeur pour l’éternité et le salut de la Création dans le monde à venir – dimension eschatologique de l’écologie.


Article printed from Sagesse Orthodoxe: https://www.sagesse-orthodoxe.fr

URL to article: https://www.sagesse-orthodoxe.fr/jaimerais-savoir/questions-dactualite/ethique-2/nature-science-ecologie/quelle-est-la-responsabilite-de-l%e2%80%99etre-humain-pour-la-creation

URLs in this post:

[1] Image: http://www.sagesse-orthodoxe.fr/wp-content/uploads/2011/10/Création-du-monde.jpg

Copyright © 2011 Sagesse Orthodoxe. Tous droits réservés.