- Sagesse Orthodoxe - https://www.sagesse-orthodoxe.fr -

Je ressens un appel à la prière,

…je n’ai pas de religion mais je crois en Dieu. Je n’ai jamais prié. Mon amie fait des prières pour moi : j’aimerais en faire à mon tour pour elle. … comment faire et que dire?

Délicate réponse

…Vous vivez un vrai amour pour votre amie. Pensez-vous avoir été baptisé dans l’enfance? La base de la prière est la foi en Dieu, ce qui est votre cas, vous le dites. Une autre base est la grâce, ou énergie divine, du saint Esprit, qui est Lui-même Dieu. En tout homme, le désir de prier manifeste la présence du saint Esprit. Vous le dites: “je ressens un appel à la prière”. C’est, figurez-vous, exactement une façon de dire que l’Esprit du Père agit dans votre conscience profonde qu’on appelle le cœur.

L’appel à la prière

Personne n’aurait jamais prié, personne ne prierait jamais, si l’Esprit ne l’y invitait pas. De tout votre cœur, répondez à cet appel, c’est la première indication que nous pouvons vous donner. Répondre à l’appel de l’Esprit, obéir à l’invitation à prier, c’est entrer dans une dimension supérieure de l’existence.

Parler à quelqu’un

Ensuite, bien sûr, comment prier? Quoi dire? À qui parler? Qu’est-ce que prier? … et autres questions…. Tout simplement, disons que prier c’est parler à Dieu. Mais: un dieu? Quel dieu? Parle-ton d’un dieu ou de Dieu? Une personne? Quelqu’un qui est notre interlocuteur? Prier, ce n’est pas parler en l’air; parler pour ne rien dire; se parler à soi ou parler aux murs! Prier, c’est parler à quelqu’un. Mais: qui? À qui?, direz-vous.

Essayez…

Puisque votre amie est chrétienne, nous vous proposerons de parler au dieu qui est son dieu, c’est-à-dire à Dieu, le dieu biblique, le dieu des chrétiens, qui est père, qu’on appelle notre Père, le dieu d’Abraham, le dieu à qui l’on parle dans les psaumes. Essayez… –  nous vous le disons avec délicatesse, ne voulant pas interférer dans l’extrêmement délicate relation qui est en train de naître entre celui qu’on appelle le Seigneur et vous-même.

Le dieu de Clotilde

De même que Clovis choisit “le dieu de Clotilde”, son épouse, vous êtes, pensons-nous, dans la situation de choisir le dieu de la femme que vous aimez. Son dieu est Dieu, Père, Fils et saint Esprit, Dieu unique en une communion de personnes divines, incompréhensible et passionnant mystère de la Divinité. Cela donnerait, en pratique, la prière suivante: “Ô dieu de ta servante Marie, bénis-nous, elle et moi, qui veux te connaître!”

(a.p. M.-A.) – 18/07/21

Article printed from Sagesse Orthodoxe: https://www.sagesse-orthodoxe.fr

URL to article: https://www.sagesse-orthodoxe.fr/jaimerais-savoir/questions-dactualite/ethique-2/je-ressens-un-appel-a-la-priere/

Copyright © 2011 Sagesse Orthodoxe. Tous droits réservés.