- Sagesse Orthodoxe - https://www.sagesse-orthodoxe.fr -

Sainte Famille

La présentation au Temple –Présentation de la Mère de Dieu au Temple

Une des plus belles icônes de la Mère de Dieu est celle de sa Présentation au Temple, le 21 novembre. Elle y apparaît petite enfant vierge, celle qui sera la Génitrice de Dieu quand viendra l’heure et le jour de l’Annonciation, descente vertigineuse de l’Esprit en son corps immaculé, conception selon la chair du Fils unique et Verbe de Dieu. Sur l’icône et dans l’office liturgique, Marie est magnifiée comme le temple non fait de main humaine, accueilli dans le Temple par le prêtre Zacharie. La composition de l’icône ressemble beaucoup à celle de la sainte Rencontre, présentation du Christ lui-même en son temple et accueil par le vieillard Siméon.

Vrai papa et vraie maman

L’icône de la Présentation de la Mère de Dieu au Temple offre l’image de la famille biblique et chrétienne. Joachim et Anne sont les parents selon la chair de la jeune Marie. Une autre icône, celle de leur tendresse, est vénérée dans l’Église au moment de leur propre fête, le 9 septembre. La Tradition rend hommage dans l’une et l’autre icône à l’amour humain transfiguré, et à la fécondité. Celle-ci est à la fois l’accomplissement de la promesse divine – « vous croîtrez et vous multiplierez », Genèse 1, 28 – et la réalisation d’un miracle, Anne étant jusque-là stérile. Une famille croyante a cette conscience que l’enfant est donné par Dieu, et, pour cette raison, elle se présente devant son Seigneur, pour reconnaître l’origine divine de sa fécondité, et offrir à Dieu l’enfant qu’Il lui a confié.

Paternité et maternité spirituelles

C’est ici une véritable et sainte famille, consciente de ce que le Seigneur a fait et veut encore faire pour elle. Elle cultive l’action de grâce. Elle accompagne, sans le forcer, l’enfant dans son chemin de foi, en collaboration avec le prêtre et au milieu de la communauté de foi qui l’entoure – comme on le voit bien sur l’icône. Dans ce sens, les parents biologiques sont également des parents selon la foi, des père et mère spirituels. Autour de l’enfant, on voit toute une équipe en quelque sorte, au service de son bien, de son éducation – celle-ci étant conçue dans la relation avec Dieu. Dans cette famille la préoccupation pour l’enfant est principalement celle de son épanouissement en Dieu et, à terme, de son Salut. Et le milieu religieux – ici le Temple – est le lieu par excellence non seulement de l’éducation mais également de l’instruction. On voit en haut et à gauche, la petite enfant nourrie par les anges, ce qui veut dire instruite des voies de Dieu. Et l’on sait, par expérience familiale et paroissiale, que Marie, à trois ans, n’est pas spécialement précoce. À cet âge, nos enfants commencent à se confesser et on n’attend pas pour leur parler de Dieu, afin que leur vie ne soit pas privée de signification et de présence.

À mettre dans toutes les familles

L’icône de la Présentation de la Mère de Dieu au Temple pourrait être offerte à toutes nos familles comme guide de la vie conjugale et familiale, comme indication de la place exacte de l’enfant dans l’Église et dans la Société humaine, par rapport aux parents et aux proches, et dans la relation pastorale. Nos prêtres également peuvent apprendre de cette icône. Surtout pendant la période de l’Avent ou Carême de Noël, l’attention se tourne, dans la perspective du Dieu Enfant de Bethléem, vers la merveille qu’est l’enfant – chaque enfant. Tout est fait pour cultiver chez les enfants la lumineuse impatience de rencontrer le Créateur qui vient dans son monde. Ainsi, Marie enfant annonce Jésus enfant, et intercède pour tous les enfants du monde.


Article printed from Sagesse Orthodoxe: https://www.sagesse-orthodoxe.fr

URL to article: https://www.sagesse-orthodoxe.fr/jaimerais-savoir/questions-dactualite/culture/religions-et-oecumenisme/sainte-famille

Copyright © 2011 Sagesse Orthodoxe. Tous droits réservés.