Imprimer cet article Imprimer cet article

Pastorale de Noël 2012 du Métropolite Joseph : Le Christ invisiblement et visiblement présent dans l’homme et dans le monde

Mes bien aimés Pères et Frères concélébrants: prêtres, diacres et fidèles, et vous, les membres de l’ordre monastique,

“Le Christ vient au monde, glorifiez-le!

Le Christ descend des cieux, allez à sa rencontre!

Sur terre, voici le Christ, exaltez-le!”

                            (Ode 1 de la Fête, hirmos)

Telle est l’invitation, tel est l’appel, auxquels nous avons répondu, pour être présents, à nouveau, autour de l’icône de la Nativité, autour du saint Évangile, autour du Christ lui-même, le Fils unique de Dieu. L’Eglise du Christ se constitue par la réponse qu’apportent, au cours des siècles, et jusqu’à nos jours, des personnes de tous les milieux et de tous les peuples, à l’appel des anges, des prophètes et des saints. Nous avons ressenti dans notre cœur le doux et tendre appel à venir nous prosterner, tels que nous sommes, devant le Christ, pour l’adorer, le glorifier et le magnifier. Il “est descendu des cieux” et nous “venons à sa rencontre”.

.

En vérité, nous le rencontrons, non seulement dans sa parole, dans son icône et dans le culte que lui rend sa sainte Eglise, mais également en tout être humain. “Ce que vous faites au plus petit d’entre vous, c’est à moi que vous le faites”, dit le Seigneur. Ainsi, chaque fois que nous entourons avec amour une personne humaine éprouvée par la solitude, la faim, la soif, le froid, la maladie ou l’angoisse de la mort, c’est autour du Christ que nous nous réunissons. Un mystère magnifique est proposé aux yeux de notre cœur: celui de la présence du Dieu Homme en tout être humain par le saint Esprit. La réalité permanente de l’Incarnation du Fils de Dieu est le fondement de la foi chrétienne et de toute la vision chrétienne du monde, de la société et de l’histoire.

.

Les anges, les bergers et les mages représentent les catégories humaines qui, avec les parents, les anonymes, les autres créatures comme les astres, les plantes, les animaux et les minéraux, c’est-à-dire l’ensemble des créatures, se réunissent autour du Christ, le Fils unique et Verbe de Dieu. Celui-ci est le centre de tout. Et la vie des baptisés dans le Christ, comme la vie de celui-ci en eux, consiste à le reconnaître comme personne centrale et réellement présente; c’est pourquoi le tropaire de Noël chante la « lumière de la connaissance ». La nature entière, le visible et l’invisible, manifeste la Sagesse de Dieu, qui est en personne le Christ, le Logos : “grandes sont les œuvres du Seigneur” (antienne 1); “toute la terre se prosterne devant toi et chante pour toi” (prokimenon), “les cieux racontent la gloire de Dieu, l’œuvre de ses mains, le firmament l’annonce. Le jour au jour en porte le récit, et la nuit à la nuit en donne connaissance” (versets de l’alléluia). La rationalité du réel révèle l’intelligence divine. Les savants observent la présence des raisons divines dans la matière elle-même. Les inspirés déchiffrent, dans la transparence du visible, la présence du Fils de Dieu.

Lire la suite…    Pastorale de Noel 2012 Mgr Joseph