Imprimer cet article Imprimer cet article

L’Eglise orthodoxe fête “tous les saints”: comment peut-on parler de sainteté à propos de l’être humain?

Une expression paradoxale : la sainteté humaine –Pentecôte

Selon la sainte Ecriture, Dieu seul est saint. Sa sainteté est absolue. C’est un attribut exclusivement divin : Dieu est le Tout-Autre, absolument transcendant, sans aucune comparaison avec une créature visible ou invisible. Le peuple hébreu a eu la révélation de la sainteté du Créateur. Il a connu par l’Esprit saint que Dieu seul est Saint et que Dieu seul est Dieu. La révélation biblique se résume dans l’hymne des anges : Saint ! Saint ! Saint est le Seigneur !

Dieu veut communiquer sa sainteté

Dieu crée par amour. Par amour encore, Il veut rendre accessible à ses créatures sa sainteté et sa divinité. Tout ce qui est en relation avec lui est ainsi irradié par sa sainteté, parce qu’Il le veut. Une distinction est à faire entre le sacré (caractère éminent d’une créature, d’un objet, mis à part pour n’être qu’à Dieu, par exemple le Temple) et la sainteté (qui rayonne dans et par les personnes choisies par Dieu pour une mission, mises à part ou « consacrées », par exemple le peuple de Dieu).

En se faisant chair et en se faisant homme, Dieu donne sa sainteté en partage

Jésus Christ n’est pas un saint comme le sont par exemple les prophètes. Il est Dieu lui-même, le Fils de Dieu le Père fait homme, tout en demeurant dans toute la transcendance et la sainteté de sa divinité. Ce faisant, Il a sanctifié la nature humaine. Selon les Pères orthodoxes , Il la « divinisée ». L’humanité entière est ainsi, au moins potentiellement, sainte. Le Fils de Dieu a accompli la volonté du Père et offert en communion, dans les sacrements de l’Eglise, la sainteté divine et la nature divine elle-même à tous ceux qui croient.

L’Esprit saint est Celui qui sanctifie

La venue du saint Esprit, suite à la Résurrection et à l’Ascension (ou Exaltation) du Fils de Dieu fait chair, donne à ceux qui croient la possibilité charismatique d’assimiler la sainteté communiquée par le Fils à la nature humaine tout entière. L’Esprit saint est descendu, à la Pentecôte, sur les apôtres et les disciples du Christ, et, par eux, sur l’humanité entière. Qu’ajoute-t-Il à l’oeuvre sanctifiante du Fils ? Le Fils a sanctifié la nature humaine qui est à son image: l’Esprit sanctifie les personnes humaines. Il leur donne la puissance d’être saintes et d’accomplir le projet biblique de ressemblance au Modèle absolu et divin du Fils.

La sanctification des peuples

Dans chaque peuple, les personnes, par la foi en Jésus Christ le Fils de Dieu, par l’accomplissement de ses commandements de vie, peuvent, grâce au saint Esprit, devenir saintes. C’est le devenir de l’être humain. Aussi chaque peuple honore-t-il les saints de sa nation et de l’Eglise locale, après avoir honoré les saints universels.