- Sagesse Orthodoxe - https://www.sagesse-orthodoxe.fr -

Le Christ : deux natures en une Personne/Hypostase divine

Union hypostatique –
CHRIST 2013-1 [1]

« En essence on confesse donc que le Fils de Dieu, antérieur aux siècles, s’est incarné et s’est fait homme de la Vierge Marie, la Mère de Dieu, et que par l’Incarnation s’est réalisée l’union hypostatique, ou union en une seule hypostase de la nature divine et de la nature humaine, c’est-à-dire une personne en deux natures, la Personne de Jésus Christ.

Transcendance de la Personne

Mais il est à remarquer que dans la définition on confesse avec insistance que Jésus Christ a existé comme Fils de Dieu, donc comme hypostase ou personne divine, avant l’Incarnation. Car Jésus Christ, conçu et né selon l’humanité de la Vierge Marie, est un Seul et Même que l’hypostase divine engendrée du Père avant les siècles. La confession de foi ne dit pas que Jésus Christ en tant que Personne se soit constitué seulement par la conception de la Vierge Marie, par la rencontre de la nature divine et de la nature humaine, et qu’Il n’aurait pas une personne avant cela. Ce fait est mis en relief explicitement par Léonce de Byzance, théologien de l’époque justinienne, parmi d’autres, pour disperser également les doutes des préchalcédoniens, qui refusaient la définition de Chalcédoine en se figurant que, par l’affirmation selon laquelle « les deux natures concourent en une personne et une hypostase », n’était pas rendue suffisamment l’unité de Jésus Christ en tant que personne. Léonce de Byzance a utilisé, pour exprimer le fait que Jésus Christ est le Même en tant que Personne que le Fils de Dieu antérieur à l’Incarnation, le terme « enhypostasier ». L’Hypostase du Verbe divin ne s’est pas unie à une autre hypostase humaine, mais Elle a formé par l’Incarnation un être humain, assumé et intégré dans son Hypostase éternelle, et par cela Elle s’est fait également l’Hypostase de la nature humaine.

Humanisation maximale de Dieu

La première conclusion qui résulte de cela est que le Fils de Dieu Lui-même s’est uni au maximum avec l’humanité, ou est venu dans la proximité maximale de nous.

Maintenant, Il ne reste plus en tant que Personne sur un autre plan que les personnes humaines ; Il ne se contente plus de faire sentir sa présence et son efficience en tant que Personne-soutient (sustinoarà) de la personne rationnelle humaine qui existe de façon distincte de lui en tant qu’image de lui, et des raisons des réalités en tant qu’images distinctes de ses raisons à lui, comme Il le faisait avant l’Incarnation et, selon un mode plus accentué et plus visible, dans la révélation de l’Ancien Testament. »

(P. Dumitru Stàniloae, Théologie dogmatique orthodoxe, II)


Article printed from Sagesse Orthodoxe: https://www.sagesse-orthodoxe.fr

URL to article: https://www.sagesse-orthodoxe.fr/jaimerais-savoir/questions-dactualite/culture/religions-et-oecumenisme/le-christ-deux-natures-en-une-personnehypostase-divine

URLs in this post:

[1] Image: http://www.sagesse-orthodoxe.fr/wp-content/uploads/2015/02/CHRIST-2013-1.jpg

Copyright © 2011 Sagesse Orthodoxe. Tous droits réservés.