Imprimer cet article Imprimer cet article

La protection de la Mère de Dieu – témoignage

« Il s’est passé quelque chose de très particulier quand je disais mes prières aujourd’hui. Comme hier, je suis allée sur la colline, près du ruisseau derrière chez moi, pour réciter l’hymne Acathiste : j’aime m’isoler dans la nature pour prier. Hier, j’avais eu un peu de mal à me concentrer parce que je recevais des pensées contradictoires pendant que je m’exécutais, comme si quelque chose cherchait à me déconcentrer. Cela m’arrive souvent quand me viennent des pensées, mais jamais dans la prière.

En revanche, aujourd’hui, c’était bien pire que ce que j’ai vécu hier en m’exécutant. Comment dire ? C’était comme s’il y avait un animal qui rôdait et qui tournait autour du lieu où je me trouvais. Un animal avec des sabots ou quelque chose du genre à en juger par le bruit. Quand je regardais, je ne voyais rien. Mais j’avais vraiment l’impression que cette chose était mi-humaine, mi-animale… – dans ma tête, je veux dire… Je sais, vous allez me dire que c’est une vision très imagée. Mais j’ai vraiment eu cette impression qu’une chose diabolique me tournait autour et cherchait à m’effrayer. Puis, il y avait des corbeaux dans le ciel, qui tournaient également autour en croassant.

Alors, j’ai redoublé d’ardeur, je me concentrais davantage sur ma longue prière, et je faisais mon possible pour ignorer ce va-et-vient. J’ai eu plusieurs fois l’impression d’être observée ou d’entendre des personnes chuchoter à voix basse, pourtant cet endroit était vraiment très isolé et, de la colline, j’aurais vu venir toute personne approchant. Alors, j’ai entendu un bruit dans le ciel, comme s’il se déchirait en deux ou qu’un énorme avion passait juste au-dessus de ma tête, mais là encore, il n’y avait rien. Et le vent s’est levé, il s’est mis à tourbillonner autour de moi et tout est devenu silencieux. Plus d’oiseau, plus de créatures maléfiques… Plus je scandais l’hymne, plus le vent s’intensifiait autour de moi, comme une protection. Je pouvais aussi sentir quelque chose sur mon front, et sur tout le haut de ma tête, comme une couronne de protection.

Depuis que je suis revenue d’être allée faire cette longue prière, je ressens un profond silence intérieur. En tout cas, cette récitation, cet hymne à la Vierge, semble avoir des effets très bénéfiques et déranger énormément ces esprits malveillants, parce que, je vous le jure, ils ont vraiment essayé de me faire peur et de m’empêcher de la terminer… Ils n’aiment pas du tout que je récite cet hymne à la Mère de Dieu – ce qui prouve qu’il faut vraiment continuer. »