Imprimer cet article Imprimer cet article

Un martyr après les persécutions : saint Jean Chrysostome (Editions Apostolia Junior)

Les éditions Apostolia –jean-chrysostome-197x300

La Métropole Orthodoxe Roumaine d’Europe Occidentale et Méridionale a la vocation de faire connaître la tradition des saints Pères, non seulement par la célébration régulière des saints mystères dans les diverses langues européennes, et par l’exemple évangélique donné par ses membres, mais encore par la publication d’enregistrements et de livres. À notre époque, les lecteurs aiment ce qui peut se lire facilement et rapidement. Aussi les éditions Apostolia ont-elles choisi de produire des petits volumes faits pour encourager ceux qui veulent vivre selon la Foi.

Sauver par l’amour

Ce petit livre consacré à saint Jean Chrysostome nous paraît très utile. En une centaine de pages, il évoque cet homme, ce chrétien, ce prêtre et cet évêque si rempli de l’amour du Christ pour tous les hommes. L’obsession de saint Jean a été de sauver un maximum de personnes, même celles qui se trouvaient le plus éloignées de Dieu par leurs idées et leur vie, et de les sauver essentiellement en leur manifestant cet amour. Il ne le dit pas, mais il aurait pu le dire : seul l’amour convainc ; seul l’amour sauve ; seul l’amour persuade ; seul l’amour est crédible. Mais il ne s’agit pas de n’importe quel amour – car, sous ce mot, on entend des réalités variées : il s’agit de l’amour du Christ, l’amour du Père manifesté par le Fils, cet amour qui est essentiellement préférence d’autrui à soi – « l’amour qui surpasse tout désir » (office de sainte Pélagie).

L’amour fraternel d’un père

Très touchante est la façon fréquente dont saint Jean témoigne de son amour aux fidèles de son diocèse de Constantinople. Il le leur dit et il le leur montre, par exemple à son retour d’exil : « Si nous étions séparés de corps, nous demeurions unis dans l’amour. Je vous aime comme vous m’aimez. Que serais-je sans vous ? Vous êtes mes frères, vous êtes mes enfants. Je n’ai ni joie ni douleur qui ne soit vôtre, et quand l’un de vous périt, je péris avec lui » (p. 71).

Persécuté par les ennemis de l’amour

Pour avoir donné en tout la priorité à l’amour, saint Jean Chrysostome fut durement persécuté. Il rencontra la haine violente de ceux qui avaient le pouvoir et qui utilisaient, « instrumentalisaient », comme on dit, la religion, pour la satisfaction de leur pouvoir. On pense que les chrétiens sont persécutés par les païens. Ce petit livre raconte comment un chrétien a pu être poursuivi par la haine d’autres chrétiens, certains hérétiques, mais pas tous… En fait, c’est le mystère du Christ : être livré par les siens. Il n’est pas confortable d’être disciples du Maître. Tous ceux qui veulent le suivre connaîtront la Croix, qui est le sceau de l’amour véritable. Saint Jean Chrysostome donne l’exemple d’un parfait et constant amour pour ses ennemis.

Ce petit volume complète bien le volume paru aux éditions Cerf en 2015 : « Jean Chrysostome : Trop occupé pour t’occuper de ta vie ? Le guide au quotidien d’un Père de l’Église ».

Éditions Apostolia Junior, Limours, 2016