- Sagesse Orthodoxe - https://www.sagesse-orthodoxe.fr -

Parole à un enfant – 2 : Lettre à un petit garçon qui doit être baptisé

” Mon cher Sasha, –

Toi et moi, nous ne nous connaissons pas encore vraiment, mais je te connais quand même très bien par ce que ta marraine me parle tout le temps de toi, et que, avoir la même marraine, c’est un lien très important.

Qui est Jésus ?

Je t’écris cette lettre, par ce que ta marraine me dit que tu demandes qui est Jésus-Christ. Figure-toi que cette question, c’est la question la plus grande, la plus profonde, la plus importante et la plus lumineuse de tout l’univers. Et, parce que c’est une question très grande, la réponse également est très grande, et on ne peut pas l’avaler toute entière d’un seul coup… ce serait comme essayer de boire tout l’océan en une seule gorgée.

Ce qu’il y a de merveilleux et d’extraordinaire avec le Christ, c’est qu’on n’a jamais fini d’apprendre à le connaître, on n’a jamais fini de le découvrir, et de s’émerveiller de ce qu’Il nous permet de connaître de lui. Alors ce que je te propose, c’est qu’aujourd’hui on commence avec la première gorgée de ce grand océan.

Commencer

La première question c’est peut-être pour savoir: comment fait-on pour apprendre à le connaître? Par où commence-t-on ? Et bien d’abord, on le prie, on lui parle, on lui demande dans le secret de son cœur : “Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, aide moi à te connaître”. Parle-lui dans ton cœur, avec les mots que tu veux, demande-lui de le connaître. Tu sais, cette question qui est née dans ton cœur, « Qui est Jésus », elle n’est pas arrivée toute seule, c’est un cadeau du Christ, c’est Lui qui te l’a donnée, c’est Lui qui est venu frapper à la porte de ton cœur. Tu n’es pas obligé de lui ouvrir, Dieu ne nous oblige jamais à rien, mais Il est là, et Il t’attend. Alors n’aie pas peur de le prier, Il est déjà là.

Lui parler

Parle-lui dans la journée, remercie-le pour les belles choses que tu vois, et que tu vis, demande-lui de l’aide lorsque tu es triste, ou que tu as peur, ou que tu es en colère (Seigneur Jésus aide moi!), confie-lui les gens que tu aimes quand ils sont dans la difficulté, demande-lui pardon lorsque tu vois que tu fais souffrir quelqu’un, ou que tu te fais du mal à toi-même. En lui parlant, tu apprendras à le connaître, et à reconnaître sa voix.

L’icône

Son visage, tu le connais en regardant les icônes, comme celle que je t’envoie. Une icône n’est pas un tableau, ce n’est pas une photographie… c’est une fenêtre que Dieu nous a permis d’ouvrir sur le Ciel, et qui te permet de voir le visage du Christ. Tu dois en prendre grand soin, car elle est remplie de la grâce de Dieu. Tu peux l’embrasser le soir avant de dormir, au moment de la prière.

Sa parole

Ensuite, pour connaître Jésus-Christ, on écoute sa parole, on lit l’Évangile – c’est un mot qui veut dire Bonne Nouvelle, et c’est le nom du Livre qui rapporte sa Parole et sa Vie. Pour commencer je t’envoie un livre qui est un petit bout d’Évangile, pour les enfants, pour pouvoir le lire à la maison, tout seul ou avec Marraine ou avec tes parents. Mais à l’église, écoute bien: tu entendras également l’Évangile.

Bonne nouvelle !

Qu’est ce que c’est que cette Bonne Nouvelle qu’annonce l’Évangile ?

Eh bien, il y a très très longtemps, l’homme était auprès de Dieu dans le Paradis. Il était toujours dans la joie, parce qu’il pouvait voir Dieu et lui parler sans cesse, et qu’il vivait entouré, enveloppé, et nourri de son immense amour. Mais un jour, l’homme a commencé à s’éloigner de Dieu, à ne plus l’aimer autant, à ne plus être émerveillé de l’amour de Dieu. Et alors, il est tombé du Paradis. Tout à coup, il était loin de Dieu, loin de sa lumière, de sa chaleur, et cela l’a rendu très malheureux.

Jésus, le Fils du Père céleste

Mais Dieu n’a pas abandonné l’homme tout seul dans son malheur. Comme l’homme ne pouvait pas remonter tout seul au Paradis, Dieu a fait descendre son Fils sur Terre, et ce Fils, c’est Jésus-Christ. Il est venu vers nous, pour que nous ne soyons plus jamais séparés de lui ; Il est venu nous donner sa joie et nous guérir de nos souffrances et nous ramener vers le Père. Et c’est cela la Bonne Nouvelle de l’Évangile, c’est la Bonne Nouvelle de l’Amour de Dieu pour nous.

Jésus, le Créateur

En lisant l’Évangile, tu apprendras que le Christ est le Fils de Dieu, qu’Il est ton créateur, que c’est Lui qui t’a voulu, aimé, et fait exister, qu’Il veille sur toi, silencieusement et avec grand amour, depuis toujours. Tu apprendras à connaître sa voix. Tu verras aussi comment des hommes l’ont tellement aimé qu’ils ont tout quitté pour le suivre. Ces hommes sont devenus les amis de Dieu, on les a appelés des « disciples ». Si tu veux être baptisé, cela veut dire que tu crois à la Bonne Nouvelle qu’annonce l’Évangile, que tu crois dans ton cœur que Jésus-Christ est le Fils de Dieu, que tu l’aimes, et que toi aussi, comme ses disciples, tu veux le suivre.

Être baptisé

Le baptême, c’est le début d’une nouvelle vie, une vie que tu choisis de vivre avec Jésus-Christ. C’est un choix que personne ne peut faire à ta place, c’est entre toi et Dieu. Est ce que tu l’aimes, est ce que tu veux le suivre ? Lis l’Évangile, écoute la Parole Jésus-Christ, écoute comment Il te parle dans ton cœur, et demande-lui d’ouvrir les yeux de ton âme pour que tu puisses connaître son visage et apprendre à le voir dans tout ce qui t’entoure.

Petit à petit, tu auras des questions. Tu peux alors m’écrire des lettres, autant que tu veux, et j’essaierai de te répondre…

Je t’embrasse très fort, que Dieu te bénisse et qu’Il te donne la joie de le connaître. »


Article printed from Sagesse Orthodoxe: https://www.sagesse-orthodoxe.fr

URL to article: https://www.sagesse-orthodoxe.fr/jaimerais-savoir/questions-dactualite/culture/education/parole-a-un-enfant-2-lettre-a-un-petit-garcon-qui-doit-etre-baptise

Copyright © 2011 Sagesse Orthodoxe. Tous droits réservés.