Imprimer cet article Imprimer cet article

Actualité paroissiale : nos lycéens en randonnée !

Saint Martin

Le 11 novembre dernier, fête de saint Martin le Miséricordieux, évêque de Tours, et du saint et victorieux martyr Ménas, un groupe de neuf lycéens et étudiants, membres ou proches de notre paroisse, a fait une belle randonnée accompagnés par le diacre Claude ainsi que Cristina et Tiberiu. Véritable « été de la Saint-Martin », la journée fraîche mais ensoleillée suivait et précédait des jours de grand vent et de pluie : nous avons vu la main providentielle du Seigneur dans cette pause lumineuse, cette paix de saint Martin, protecteur de notre pays de France.

La forêt

« Elle ressemble un peu à celle de Fontainebleau avec de beaux rochers, d’anciennes carrières de meulière, des sentiers sablonneux, de jolis petits dénivelés qui rendaient le parcours attrayant. Beaucoup de balises pédagogiques concernant la flore et la faune. … Nombreux arrêts pour regarder, sentir, « goûter » la création de Dieu. »

Être ensemble…

…c’était le plus important pour ces grands et beaux jeunes gens qui ont la foi en commun, plusieurs d’entre eux un vrai attachement à l’Église et une expérience paroissiale. Tout était agréable et sympathique : la marche dans la somptueuse forêt de la vallée de Chevreuse, autour de l’abbaye de Cernay, les arbres aux feuillages dorés par l’automne et par la belle lueur solaire – « une symphonie de couleurs » -, le parfum des feuilles tombées et détrempées par les récentes averses, mais encore les rires, les bonnes plaisanteries innocentes, la prière avant et après le pique-nique pris sur les rochers au soleil, l’action de grâce en fin de randonnée, les hymnes à la Mère de Dieu et à saint Martin disciple de saint Hilaire… Certains s’étaient déjà illustrés en cours de promenade comme « estomacs sur pattes » avec force petits gâteaux! L’unité du groupe s’est faite naturellement, incluant sans peine tel ou tel jeune moins connu des autres, utilisant la langue française plus facilement que le roumain, la distinction entre jeunes et adultes étant moins sensible lorsqu’on marche ensemble.

Projets

Des discussions intéressantes ont eu lieu à un moment ou à un autre, notamment pendant le pique-nique. Elles concernaient, par exemple, l’attitude de certains professeurs de lycée qui font continuellement la promotion de la théorie du genre. Les jeunes aimeraient bien être mieux informés pour exprimer utilement des avis différents : c’est pourquoi la catéchèse, sous une forme ou sous une autre, est importante. Parmi les projets formés par le groupe de randonneurs, il y a, non seulement d’autres randonnées, mais celui de passer une soirée, autour d’un repas, avec la prière, en invitant une personne capable de répondre aux questions actuelles du point de la foi. Les jeunes sont très intelligents, ils voient bien les failles dans le raisonnement des adultes, et ils ont envie de prendre leur propre responsabilité.