Imprimer cet article Imprimer cet article

Vénération de la Sainte Tunique du Christ – 7/04/19 – Basilique d’Argenteuil

La vénération commencera à 16h00

A 17h00 des vêpres orthodoxes seront présidées par S. E. l’évêque Marc.
Après vêpres, à 18h00, la sainte Tunique sera remise à sa place et ne sera plus accessible aux fidèles.

Moyens d’accès à Argenteuil :

– voiture possible, mais probablement avec des difficultés de stationnement : prendre les autoroutes  A86 puis A15, et sortir à « Argenteuil centre »
– train : ligne J, à partir de Saint-Lazare, pour la station  « Argenteuil » (à 10 mn de Paris)

Courte note historique :

La ville d’Argenteuil, en banlieue de Paris (95) possède depuis Charlemagne une insigne relique du Christ, sa sainte Tunique (qui était un vêtement de dessous : une sorte de T-shirt long), offerte  probablement à l’empereur d’Occident par l’impératrice Irène de Constantinople, et vénérée depuis 12 siècles par les rois de France, le clergé et le peuple chrétien de ce pays. Lors de la Révolution française, qui détruisit une grande partie des reliques  que possédait l’Eglise de France ainsi que de nombreux sanctuaires, la relique fut cachée par le curé, puis découpée en petits morceaux, qui furent enterrés, pour éviter sa destruction. On les déterra après la Révolution et, beaucoup plus tard, en 1892, on s’efforça de reconstituer la tunique en cousant les morceaux sur un tissu de support.
 
Cette relique est d’un intérêt exceptionnel, parce qu’elle est la « tunique sans couture », tirée au sort par les soldats, dont parle saint Jean (Jn 19/17-24) et qu’elle est maculée du précieux sang du Christ (c’est le même sang humain que l’on retrouve sur le linceul de Turin et sur le Suaire d’Oviedo).
> lire aussi les notes de Père Noël Tanazacq : Sainte Tunique. Note historique et biblique