Imprimer cet article Imprimer cet article

Prière d’un prisonnier

Les prières initiales et le psaume 141 :

De ma voix, j’ai crié vers le Seigneur,

de ma voix, j’ai supplié le Seigneur.

Je répandrai ma prière en sa présence,

devant lui j’exposerai ma tribulation,

lorsqu’en moi mon esprit défaille ;

Toi, Tu connais mes sentiers.

Dans la voie où je marche,

Ils m’ont caché un piège.

Je cherche à ma droite et je regarde,

et il n’est personne qui me connaisse.

Nulle part, je ne peux fuir,

et personne ne cherche à sauver mon âme.

J’ai crié vers toi, Seigneur,

j’ai dit : Tu es mon espérance,

ma part dans la terre des vivants.

Sois attentif à ma prière,

car je suis humilié à l’excès ;

délivre-moi de ceux qui me donnent la chasse,

car ils sont plus forts que moi.

Fais sortir de prison mon âme,

pour que je confesse ton Nom.

Les justes sont dans l’attente à mon sujet,

jusqu’à ce que Tu m’accordes ma récompense.

Tropaire de saint Germain de Paris, t. 3

Captivé par la Trinité,/ c’est la seule captivité que tu acceptes, ô Germain !// Tu libères les

humains par ta sainteté/ pour les donner au Christ.// Tu ne crains ni l’impie ni le puissant/

car tu es planté dans l’Eglise !// Par tes saintes prières, ô Père et Pontife bienheureux,

délivre-nous de tout péché+ pour célébrer avec allégresse les glorieuses richesses du

mystère du Christ/ et régner avec lui en son Royaume ! //

Gloire au Père et au Fils et au saint Esprit, et maintenant et toujours et dans les siècles des

siècles : Amen !

Kondakion de saint Germain de Paris, t. 3

 

Dieu t’a confié la mission d’annoncer parmi les nations, ô Germain le Liturge+ le mystère

prévu avant les siècles :/ la glorieuse incarnation du Fils de Dieu, Espérance de la gloire !//

Aaron de l’Eglise de France, + accorde nos coeurs et nos psaumes/ à la majesté tranquille du

Seigneur de tendresse et de miséricorde !//

Evangile : Matthieu 25, 34-41

Puis, la prière du prisonnier :

Seigneur Jésus Christ notre Dieu, dans ton humanité sainte, Tu connais la prison, les calomnies et toutes sortes d’humiliations, car Tu as voulu, par amour, les subir en ta Passion vivifiante. Ton saint serviteur le patriarche Joseph, du cachot où il était détenu, eut la révélation de tes desseins miséricordieux ; ton saint prophète et précurseur Jean entendit, de sa prison, parler de tes oeuvres ; Tu as soutenu dans la vraie foi tes bienheureux apôtres Pierre, Jean et Paul, et Tu as visité par ta grâce une nuée de témoins qui te furent agréables. Toi-même, ô Dieu et Sauveur, rends-toi présent dans la captivité que j’endure ! Rends-moi, comme Tu l’as fait pour eux, captivé par tavérité et ton amour éternel…

En ta grâce et ton amour pour les hommes, libère mon âme captive de ses passions et de ses fautes, par le charisme d’une vraie conversion. Inspire-moi, malgré mon indignité, la patience, le pardon pour les ennemis, l’humilité qui t’appartiennent ; donne-moi de te connaître, de te louer et de te prier pour moi-même et pour ton monde entier. Donne-moi de te rendre grâces pour ceux qui jouissent de la liberté et de la lumière du jour, et qui peuvent, sans entrave, s’émerveiller de la beauté de ta création, mes proches N… et mes amis

N…

Seigneur Jésus Christ Fils de Dieu répands dans mes ténèbres la lumière de l’Esprit saint issu de ton Père de qui procèdent toute grâce et tout bien. C’est par la grâce de ce même Esprit, que Tu me donneras de mettre à profit, en ce lieu de détention que Tu bénis, les jours qui me sont accordés et dont Tu connais le nombre, afin de progresser dans le discernement, la foi et l’amour parfait qui viennent de toi. Accorde également à mes juges et à mes geôliers tout ce qui est bon pour leur salut et pour celui de leur famille. Et donne-moi de témoigner, devant eux et devant ceux qui sont détenus avec moi, de la douceur de ton message évangélique.

Par les prières de ta Mère très pure, de tes saints apôtres, de ton saint Précurseur, de saint Germain de Paris et de saint Léonard de Noblat, protecteurs des prisonniers, et de tous tes saints, donne-moi, ô Visiteur des pauvres, des malades et des prisonniers, de te louer et de te glorifier, avec ton Père et ton Esprit saint, bon et vivifiant, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles : Amen !

Ou bien, la prière à l’intention du prisonnier :

Prière pour un prisonnier

Seigneur Jésus Christ notre Dieu, dans ton humanité sainte, Tu connais la prison, les calomnies et toutes sortes d’humiliations, car Tu as voulu, par amour, les subir en ta Passion vivifiante. Ton saint serviteur le patriarche Joseph, du cachot où il était détenu, eut la révélation de tes desseins miséricordieux ; ton saint prophète et précurseur Jean entendit, de sa prison, parler de tes oeuvres ; Tu as soutenu dans la vraie foi tes bienheureux apôtres Pierre, Jean et Paul, et Tu as visité par ta grâce une nuée de témoins qui te furent agréables. Toi-même, ô Dieu et Sauveur, rends-toi présent dans la captivité qu’endure ton serviteur (ta servante) N… ! Rends-le (la), comme Tu l’as fait pour eux, captivé (e) par ta vérité et ton amour éternel…

En ta grâce et ton amour pour les hommes, libère son âme captive de ses passions et de ses fautes, par le charisme d’une vraie conversion. Inspire-lui, malgré ses péchés, la patience, le pardon pour les ennemis, l’humilité qui t’appartiennent ; donne-lui de te connaître, de te louer et de te prier pour lui (elle)-même et pour ton monde entier. Donne-lui de te rendre grâces pour ceux qui jouissent de la liberté et de la lumière du jour, et qui peuvent, sans entrave, s’émerveiller de la beauté de ta création, ses proches N… et ses amis N…

Seigneur Jésus Christ Fils de Dieu, répands dans les ténèbres de ton serviteur(ta servante) N… la lumière de l’Esprit saint issu de ton Père, de qui procèdent toute grâce et tout bien. C’est par la grâce de ce même Esprit, que Tu lui donneras de mettre à profit, en ce lieu de détention que Tu bénis, les jours qui lui sont accordés et dont Tu connais le nombre, afin de progresser dans le discernement, la foi et l’amour parfait qui viennent de toi. Accorde également à ses juges et à ses geôliers tout ce qui est bon pour leur salut et pour celui de leur famille. Et donne-lui de témoigner, devant eux et devant ceux qui sont détenus avec lui (elle), de la douceur de ton message évangélique.

Par les prières de ta Mère très pure, de tes saints apôtres, de ton saint Précurseur, de saint Germain de Paris et de saint Léonard de Noblat, protecteurs des prisonniers, et de tous tes saints, donne-lui, ô Visiteur des pauvres, des malades et des prisonniers, de te louer et de te glorifier, avec ton Père et ton Esprit saint, bon et vivifiant, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles : Amen !