Imprimer cet article Imprimer cet article

Prière avant l’élection d’un évêque

Père céleste, Fils unique, Esprit vivifiant, Trinité sainte et consubstantielle, nous te glorifions, nous te bénissons et nous te présentons nos actions de grâce pour tous les bienfaits que Tu répands, le sachant ou à notre insu, sur ta sainte Église. Nous reconnaissons en elle ta présence ineffable et miséricordieuse et nos cœurs brûlent de gratitude pour un tel don.

Permets-nous, ô Dieu, de te supplier encore à genoux, nous qui ne faisons rien de bon devant ta face. Toi qui as par ton Esprit Saint instauré des pasteurs, des prédicateurs et une multitude de serviteurs et de servantes de ton Eglise, écoute la prière que nous faisons monter vers toi comme l’encens en faveur de notre (diocèse, archevêché, métropole, patriarcat).

Ne considère pas notre indignité et nos fautes si nombreuses mais accorde-nous, nous te le demandons d’un cœur sincère, un évêque (métropolite, archevêque, patriarche) digne de toi, Père, Fils et Saint-Esprit, et digne du corps de ta sainte Eglise. Guide Toi-même la main de ceux qui doivent exprimer la voix de notre assemblée. Inspire-leur des décisions favorables à ton peuple. Donne-nous de faire des choix conformes à ta sainte et incompréhensible volonté. Repose comme Esprit saint et prophétique sur le Corps de tes fidèles et envoie-nous Toi-même un pontife héritier de la tradition de tes saints Apôtres et de nos Pères dans la vraie foi, afin qu’il nous guide vers la plénitude de la vérité et de la vie éternelle, et qu’il fasse entendre à ton cœur de Père, ô Dieu, des prières d’intercession pour nous tous ton peuple.

Purifie-nous nos intelligences et nos cœurs, afin que nous devenions dignes d’un tel pasteur porteur de l’Esprit. Fortifie-nous pour témoigner avec lui de la vraie Foi en toi et pour apporter ta propre compassion à ton monde souffrant qui te cherche. Par les prières de ta Mère très pure, du saint et glorieux apôtre André le Premier-appelé et de tous tes saints apôtres, de saint Dimitri de Basarabov, de saint Martin le Miséricordieux, de tous les saints de la terre de France et de celle de Roumanie et de tous tes saints, écoute-nous et sauve-nous, Toi qui es béni, Père, Fils et saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles ! Amen.