Imprimer cet article Imprimer cet article

Pourquoi baptiser les petits enfants ?

A l’origine, on baptisait les adultes

L’Eglise chrétienne, à l’origine, baptisait des adultes qui venaient librement à la Foi. Les rites actuels du saint baptême le montrent.

Quand des familles chrétiennes se sont développées sur plusieurs générations, il est arrivé souvent que les jeunes soient baptisés après l’adolescence.

Aujourd’hui encore, l’Eglise orthodoxe ne rend pas obligatoire le baptême des petits enfants.

L’important est de vivre en chrétien

Elle insiste sur les points suivants :

– la nécessité du baptême pour parvenir à la perfection humaine de la vie en Dieu et à l’épanouissement de la personne créée.

– l’importance de vivre réellement son baptême dans le milieu ecclésial

– le baptême est l’agrégation à un ordre spirituel et divin, l’accès à la vie sacerdotale, royale et prophétique de chrétien responsable devant Dieu

Pour cette raison, un petit enfant qui ne serait pas encore baptisé et qui jouirait de toute les richesses spirituelles d’une famille chrétienne serait heureux ; à l’inverse, un petit enfant baptisé qui ne participe pas, ni en famille, ni en paroisse, à la vie de l’Eglise, est un petit enfant chez qui la grâce baptismale ne se développe pas normalement.

Le baptême permet de se nourrir de Dieu

L’Eglise orthodoxe encourage le baptême des petits enfants afin qu’ils soient nourris de la grâce du saint Esprit et de la parole de Dieu.

Il faut savoir que le petit enfant est considéré comme un chrétien à part entière : il communie au Corps et au Sang du Christ comme les adultes.

Il est donc dommage de priver un enfant de la nourriture divine dont son organisme corps et âme a besoin pour se développer naturellement.

La grâce du baptême est le pouvoir de faire le bien

La grâce du saint baptême libère l’être humain du pouvoir de la mort, lui donne le pouvoir de vivre éternellement en Dieu, et elle le rend capable de faire le bien, c’est-à-dire d’agir en union avec la volonté divine qui est que tous les hommes soient sauvés, c’est-à-dire soient éternellement unis à lui dans la béatitude des saints.

Il y a donc beaucoup de raisons de ne pas priver les petits enfants du baptême qui est, disons-le encore, le baptême du Christ c’est-à-dire le baptême dans l’Esprit saint.