Imprimer cet article Imprimer cet article

Bénédiction du lieu de travail

Le travail est béni –St Pantalemon

La grâce de jouir d’un travail, d’un métier, d’une forme d’activité, au service de la communauté humaine et pour recevoir de Dieu son salaire, suscite naturellement l’action de grâce, le remerciement, l’appel à consacrer à Dieu ce que nous avons reçu de lui. Le croyant remercie le Seigneur de lui permettre de le servir en servant son prochain – même quand le travail est, comme c’est souvent le cas, harassant, voire ingrat… Le travail opéré par amour pour Dieu et pour les frères n’est pas une malédiction !

Embauchés par le Seigneur

Dans le travail pour lequel Il nous a embauchés, nous consacrons le meilleur de nous-mêmes, notre attention, notre adresse, nos connaissances, notre cœur généreux ; mais nous consacrons également le temps pendant lequel, et l’espace dans lequel, s’opère le travail. Dieu a créé l’espace et le temps, et il y a placé l’être humain, au centre de toutes les créatures, modelé à son image, afin qu’il se consacre, par le travail, au développement des êtres, des rationalités et des énergies créées. Aussi est-il sage et juste de bénir le lieu de travail : purifié des esprits et des suggestions malignes, consacré pour un usage exclusif et sanctifié par la présence invisible du Christ par l’Esprit saint, ce lieu sera un lieu de paix, de bienveillance, de compréhension mutuelle et de consolation pour ceux qui s’y rencontreront avec des dispositions justes. Nous donnons l’exemple suivant.

Prière pour la bénédiction d’un cabinet médical

Seigneur Jésus Christ notre Dieu, Tu es le vrai médecin de nos âmes et de nos corps, Toi qui, par amour pour le genre humain et pour chaque personne humaine en particulier, t’es fait chair et t’es fait Homme. Tu as donné à tes saints apôtres le commandement de soigner et de guérir toute souffrance, toute douleur et toute maladie parmi les hommes, car Tu veux, non la souffrance des humains, mais leur santé, leur joie et leur salut.

Toi-même, ô notre Dieu, rends-Toi présent en ce lieu et bénis-le par ta grâce. Fais-en le lieu de ta miséricorde et de ta compassion, un havre de santé pour l’âme et le corps. Bénis ceux qui viendront ici dans l’espoir d’être soulagés de leurs maux ; fais-toi connaître d’eux par ton saint Esprit ; conduis-les, selon ta douceur et ta considération pour ta créature, à te louer et à te servir en ce monde et dans le monde qui vient.

Seigneur Jésus, notre Dieu, souviens-toi tout particulièrement de (ton serviteur ou ta servante N…) que tu as appelé(e) à manifester parmi les humains ton amour miséricordieux, et donne-lui la grâce d’accomplir ton commandement de soigner et de guérir en ton saint Nom,

Afin que, manifestant les signes de ton Royaume, tous, les souffrants et les soignants, te glorifient en parole et en action, ô Christ notre Dieu, avec ton Père éternel et ton Esprit très saint, bon et vivifiant, maintenant et toujours…