Imprimer cet article Imprimer cet article

Le possédé de Gadara: Luc 8, 26-39

La peur de Témoigner –Guérison du possédé de Gadara enluminures.culture.fr

Le message qui nous est adressé en ce jour par le saint Esprit est une invitation à témoigner autour de nous de ce que nous connaissons de Dieu par expérience. Peut-être nous sentons-nous totalement incapables d’y répondre, paralysés par la timidité, la honte, la lâcheté, ou, plus gravement, par le doute et le relativisme. Pour un certain nombre d’entre nous, la foi, la religion, appartiennent au domaine privé, et nous avons quelquefois été élevés dans cette pudeur, cette forme de politesse qui consiste à ne pas gêner un voisin, des parents, des collègues qui ne croient pas, dont nous croyons qu’ils ne croient pas, ou que nous pensons à priori hostiles à la religion, par notre témoignage de foi. Le système de séparation installé en France contribue pour beaucoup à cette privatisation de la foi. Il est vrai que certaines manifestations religieuses sont quelquefois maladroites. Par ailleurs, nous ne savons pas toujours discerner le témoignage naturel du prosélytisme indiscret des mouvements sectaires. Il arrive également que nous pensions ne rien avoir à dire ; nous pensons peut-être n’avoir aucune expérience de la manifestation divine et, Dieu n’ayant rien fait pour nous, n’avoir donc rien à raconter !

Un commandement

Et pourtant, l’évangile de ce jour nous le fait entendre, il s’agit bien d’un commandement du Christ : Rentre chez toi et raconte tout ce que Dieu a fait pour toi ! C’est tout… Nous aimerions bien comme cet exorcisé, ou comme les apôtres au mont Thabor, demander à Jésus de rester simplement près de lui. La prière continuelle, l’adoration même, la familiarité avec lui nous suffiraient, nous combleraient, nous rempliraient certainement de bonheur. Mais non : Rentre et raconte ! C’est une question d’obéissance au Maître. Rappelons-nous que l’Église est dès l’origine une communauté de témoins, par son annonce de la Résurrection.

Définition du chrétien

Un chrétien est un témoin, qui se traduit par martyr. Le christianisme est, non une doctrine, mais, prolongeant le judaïsme, un témoignage rendu aux actions divines. Peut-être pouvons-nous reconnaitre avec simplicité que tous les jours, à toute heure et en tout lieu, le Seigneur nous aide et nous guide généreusement et gratuitement. Peut-être cela nous aiderait-il de prier le saint Esprit : Esprit saint, Seigneur, ouvre les yeux de mon intelligence et de mon cœur, pour que je voie toute la miséricordieuse prévenance du Père à mon égard ! Purifie-moi de l’ingratitude, de la cécité, de l’oubli, de la fausse honte, de tout ce qui m’empêche de rendre gloire à Dieu devant les hommes. Donne-moi, ô Esprit de bonté, assez d’amour pour faire aimer celui que j’aime et qui m’aime, et faire savoir combien le Seigneur est grand !

(Radio Notre-Dame – 23 octobre 2016)