Imprimer cet article Imprimer cet article

La sainte Laure de Saint Sabas dans le désert de Judée

Nous nous trouvons dans la Laure de Saint Sabas, un des plus anciens monastères de l’Église Orthodoxe, et peut-être le plus important, car ce fût ce monastère qui a joué un grand rôle dans le développement de l’ascétisme, de la manière d’adorer la Trinité, de la Théologie… ainsi que dans la sauvegarde de la foi Orthodoxe vis-à-vis des hérésies.

Saint Sabas est devenu moine à l’âge de 8 ans dans son pays natal de Cappadoce dans l’Asie Mineure, et à l’âge de 18 ans il est venu en Terre Sainte et a été placé au service de Saint Euthyme le Grand. En 478 il est venu dans cet endroit après une indication reçue par un ange, et après quelques années il a commencé à créer sa propre communauté de moines. À cette époque, la première petite église fut bâtie, appelée la ‘’Théoctiste’’ (c’est-à-dire bâtie par Dieu Lui-même) église consacrée à Saint Nicolas. Lorsque celle-ci ne fût plus assez grande pour la communauté, Saint Sabas bâtit alors la Grande église, la principale du monastère, en l’honneur de l’Annonciation de la Vierge, laquelle fût inaugurée en 502.

À part ce monastère, Saint Sabas en a fondé plusieurs autres, ainsi que des laures. Les plus importants sont les monastères de Kastelli, de Dokimi, de Gadara, de Nikopolis, de Spileon et de Skholario, ainsi que les laures d’Eptastomo et la Nouvelle Laure. Comme il est souvent dit, Saint Sabas et Saint Théodose ‘’ont conduit tous les moines vers le Royaume des Cieux”.

Saint Sabas est devenu très connu dans le Monde entier grâce à sa sainteté. Il est mort en 532, et quelques années plus tard son corps inhumé fût retrouvé intact. Les Croisés du pape l’ont ramené en Occident, mais en 1964, par un miracle, Saint Sabas lui-même demanda à des représentants du Vatican de ramener son corps à sa Laure, ce qui fût fait en Octobre 1965.

La rencontre de Saint Sabas avec des anges semble être quelque chose de normal pour lui : c’est justement un ange qui lui a suggéré de venir habiter dans cet endroit précis;

> lire la suite : Monastère de Saint Sabas