- Sagesse Orthodoxe - https://www.sagesse-orthodoxe.fr -

Pourquoi nous adresser à la Croix ? Est-ce que la Croix sauve ?

Prière à la Croix –Croix orthodoxe

La personnification de la croix peut être gênante pour certains. Il est vrai que notre vénération et notre prière s’adressent à celui qui est sur la Croix ou qui nous la tend, plus qu’à la Croix elle-même. Pourtant, nous disons cette prière.

“Réjouis-toi, très vénérable et vivifiante Croix du Seigneur, qui repousses les démons par la puissance de notre Seigneur Jésus Christ, étendu sur toi, descendu aux enfers, qui a anéanti la puissance du diable et t’a donnée à nous, sa très précieuse Croix, pour repousser tout adversaire! Ô très vénérable et vivifiante Croix du Seigneur, secours-moi, avec notre sainte Souveraine, la Mère de Dieu et Vierge, ainsi que tous les Saints dans les siècles: Amen!”

Cette personnification est, nous semble-t-il, un cas unique. Il existe une hymne acathiste entière adressée à la sainte et vivifiante Croix.

La présence du Christ

Si l’on suit bien tous ces offices, y compris ceux du mercredi et du vendredi de chaque semaine, ceux du 1er août et du 14 septembre, on voit bien que le fondement de cette personnification de la Croix est la présence du Christ lui-même. Ce n’est pas la Croix qui sauve: c’est le Crucifié qui sauve. Mais la Croix est pleine de la puissance salvatrice du Sauveur, comme on le voit dans la vie de grands saints comme saint Martin ou saint Patrick qui opéraient des miracles par le signe de la Croix.

Certes, Il n’est plus sur la Croix, puisqu’Il est ressuscité! Mais le bois de la Croix a été sanctifié à jamais par la présence sur elle du Créateur fait Homme. Nous nous adressons à la Croix, comme nous pouvons nous adresser au bois des forêts, ainsi qu’à d’autres créatures – les pierres, les montagnes, la mer – pour les prendre à témoin. En effet, toutes les créatures, même si elles n’ont pas une personne propre, ont comme fondement la personne du Verbe créateur : elles sont pleines des « raisons » divines du Verbe – “logos” du Logos comme dit le grec. Derrière toute créature, il y a le Créateur. Nous pouvons ainsi parler aux créatures même inanimées, parce qu’elles comportent toute une “logique” interne qui se rapporte au Logos. Tout a un sens. Le Christ – Fils unique et Verbe de Dieu – est omniprésent: c’est à lui que nous nous adressons lorsque nous parlons aux créatures.

Les créatures et le Créateur

S’adresser à la Croix n’est donc ni un enfantillage, ni une forme d’idolâtrie. Cela se rapporte au contraire à une conscience théologique profonde exprimée par les prières de l’Eglise: la conscience que le Créateur est présent derrière sa créature; que la créature est la créature du Créateur; que ce bois, cette croix, sont le bois et la Croix de quelqu’un, du Dieu et Verbe. Aussi mettons-nous une majuscule au mot Croix; car ce n’est pas n’importe quelle croix; c’est le signe glorieux de la présence du Verbe dans son monde, présence pleine d’un immense amour et de la grande volonté de sauver tous les hommes et toutes les créatures. Car toute créature, toute matière, est appelée au Salut et à la transfiguration. Le bois de la sainte et vivifiante croix est un bois déjà transfiguré. La Croix a une valeur sacramentelle.


Article printed from Sagesse Orthodoxe: https://www.sagesse-orthodoxe.fr

URL to article: https://www.sagesse-orthodoxe.fr/jaimerais-savoir/foi-et-tradition-orthodoxe/foi-de-leglise/pourquoi-nous-adresser-a-la-croix-est-ce-que-la-croix-sauve

Copyright © 2011 Sagesse Orthodoxe. Tous droits réservés.