Imprimer cet article Imprimer cet article

Comment lire la Parole ? Comment se nourrir de la Parole?

Sans le Saint-Esprit la Parole est impénétrable

Selon l’expérience de la tradition chrétienne orthodoxe, la lecture de la Parole de Dieu suppose la prière, l’invocation préalable de l’Esprit saint. Sans l’inspiration de celui-ci, qui nourrit la Foi et éclaire l’intelligence et le coeur, la Parole est impénétrable. La Parole (ou Verbe) est une personne divine, celle de Jésus Christ, le Fils de Dieu. La lecture est vécue par le disciple comme écoute du Christ qui enseigne ceux qui mettent leur foi (= « confiance totale ») en lui.

Le Christ se révèle

Les significations multiples de l’enseignement sont dévoilées par le Christ Lui-même par la grâce (= « énergie » non créée) du saint Esprit. En effet, s’Il est en lui-même incompréhensible et inconnaissable, Il veut pourtant se révéler afin de sauver l’être humain et le monde entier. La lecture est ainsi communion (= union intime) du disciple à son Maître auquel il s’adresse ; elle est un dialogue entre la créature et son créateur ; le coeur du disciple perçoit les significations qui lui sont adressées plus particulièrement et qui l’appellent à suivre le Maître, à l’imiter et à s’unir à lui sans confusion.

On se nourrit de la Parole

Cette lecture dans la Foi et la prière, s’accomplit dans la consommation de la Parole. On se nourrit de la Parole de plusieurs façons : par l’imprégnation, l’assimilation, la mémorisation et surtout par la communion eucharistique, la Parole s’identifiant au Pain de son Corps et à la Coupe de son Sang. Le jeûne permet d’expérimenter que les énergies de la Parole remplacent toute autre nourriture, selon l’enseignement de Jésus Christ : l’être humain ne se nourrit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche du Seigneur. On se nourrit de la Parole également par la prière du Nom de Jésus, parce que ce Nom est la synthèse de toute Parole. Celui qui invoque continuellement le Nom de Jésus est effectivement nourri par lui.

Assimiler et mémoriser

Cette expérience concerne en premier lieu la lecture et la consommation (« manducation ») du saint Evangile ; elle concerne également la lecture des psaumes, que la tradition chrétienne orthodoxe a continuellement assimilés et mémorisés. Dans les psaumes et dans l’Evangile, Jésus Christ parle, enseigne et se donne en nourriture.

Poursuivre la lecture :

Comment lire la Parole, se nourrir de la Parole