Imprimer cet article Imprimer cet article

« Je ne sais pas où j’en suis… Ma vie me déprime. 30 ans et je n’ai rien construit…”

« Je ne sais pas où j’en suis… Ma vie me déprime. 30 ans et je n’ai rien construit…J’hésite fortement à reprendre mes antidépresseurs, j’étais si heureuse avec, mon esprit se torturait moins ! Ma foi est ou était forte… Mon coeur est enténébré par les soucis, les passions que je n’arrive pas à évacuer. Il me semble qu’une lucidité nouvelle m’atteint de plein fouet, elle me fait tellement mal ! “

La Foi en Jésus Christ

Chère M.,

Votre message nous touche beaucoup, parce que beaucoup de nos contemporains traversent ce genre d’épreuve et que nous-mêmes pourrions avoir à les traverser.

Ce qui nous paraît le plus important, c’est la réalité de votre foi. Tout ce qui peut fortifier votre relation très personnelle avec le Christ vous aidera. En effet, Il ne demande qu’à être le grand ami et le grand amour de votre vie. Pour cela, vous êtes invitée à vous adresser à lui de tout votre cœur et aussi souvent que possible. Il n’y a que dans une telle communion avec le Christ que l’être humain peut trouver le soulagement de sa peine et acquérir la joie.

Le Consolateur…

Vous faites bien si vous pouvez vous passer d’adjuvants chimiques. Il vaut mieux découvrir l’aide réelle du saint Esprit. Mais ne prenez tout de même pas de risques excessifs, gardez le contact avec votre médecin et priez pour lui afin que le Seigneur l’inspire pour votre bien. Peut-être y a-t-il des remèdes homéopathiques qui vous feraient du bien sans vous faire de mal !

La communauté

Ce qui pourrait vous aider également, ce serait de vous rapprocher d’une bonne communauté chrétienne, de vous y intégrer et d’y faire l’expérience de l’amour du Christ. La solitude est une bonne chose; mais l’isolement, non. Participez à la vie d’une telle communauté et approchez-vous fréquemment de la communion au corps et au sang du Christ: en lui est le pardon, la consolation et la vie.

La confession de ses péchés

En relation avec ceci, il vous serait très profitable de rencontrer un prêtre en qui vous auriez confiance et de faire avec lui une confession approfondie de tous les péchés de votre vie, afin d’être, par le pardon du Christ, libérée du poids de la culpabilité. La confession fréquente jointe à la communion fréquente est d’un immense secours; l’Esprit saint nous y inspire un sentiment très fort de responsabilité et nous fait grandir dans la maturité du Christ.

La prière au Christ et à la Mère de Dieu

Nous vous recommandons l’office orthodoxe qui s’appelle l’Acathiste au Seigneur Jésus Christ. Mais priez également la Mère de Dieu, car c’est par elle que l’on va au Christ, son Fils et son Dieu. Que ce même Christ vous embrasse de tout son amour et de toute sa joie! Et, nous aussi, nous prions pour la servante de Dieu M.