Imprimer cet article Imprimer cet article

“La nuit de feu” – d’Eric-Emmanuel Schmitt, Editions Albin Michel

La nuit de feu EE Schmitt“Je suis né deux fois, une fois à Lyon en 1960, une fois dans le Sahara en 1989.” Une nuit peut changer une vie.

À vingt-huit ans, Eric-Emmanuel Schmitt entreprend une randonnée à pied dans le Sahara en 1989. Parti athée, il reviendra croyant, dix jours plus tard.

Loin de ses repères, il découvre une vie réduite à la simplicité, noue des liens avec les Touaregs. Mais il va se perdre dans les immenses étendues du Hoggar pendant une trentaine d’heures, sans rien à boire ou à manger, ignorant où il est et si on le retrouvera. Cette nuit-là, sous les étoiles si proches, alors qu’il s’attend à frissonner d’angoisse, une force immense fond sur lui, le rassure, l’éclaire et le conseille.

Cette nuit de feu – ainsi que Pascal nommait sa nuit mystique – va le changer à jamais. Qu’est-il arrivé ? Qu’a-t-il entendu ? Que faire d’une irruption aussi brutale et surprenante quand on es un philosophe formé à l’agnosticisme ?

Dans ce livre où l’aventure se double d’un immense voyage intérieur, Eric Emmanuel Schmitt nous dévoile pour la première fois son intimité spirituelle et sentimentale, montrant comment sa vie entière, d’homme autant que d’écrivain, découle de cet instant miraculeux.

.

En deux décennies, Eric-Emmanuel Schmitt est devenu un des auteurs francophones les plus lus et les plus représentés dans le monde. Plébiscitées tant par le public que par la critique, ses pièces ont été récompensées par plusieurs Molière et le Grand Prix du théâtre de l’Académie française. Ses livres sont traduits en 44 langues et plus de 50 pays jouent régulièrement ses pièces. Il est aujourd’hui l’auteur le plus étudié en collèges et en lycées.
Né en 1960, normalien, agrégé de philosophie, docteur, il s’est d’abord fait connaître au théâtre avec La Nuit de Valognes en 1991, puis Le Visiteur, cette rencontre hypothétique entre Freud et peut-être Dieu, devenue un classique du répertoire international. Rapidement, d’autres succès ont suivi. Il vit à Bruxelles. Il occupe le siège 33 de l’Académie royale de la langue et littérature françaises de Belgique, occupé avant lui par Colette et Cocteau.  Toutes ses œuvres en français sont éditées par Albin Michel.