- Sagesse Orthodoxe - https://www.sagesse-orthodoxe.fr -

La paternité dans l’Église

Urgence –

Le Fils de Dieu est venu dans le monde pour révéler le Père. Ceux qui croient en lui peuvent devenir fils et filles de Dieu par le saint Esprit (cf. Prologue de Saint-Jean ; Romains 8, 15 ; Éphésiens 2, 18)). L’Église, Corps du Fils de Dieu, attend la manifestation de la paternité divine en son sein. La plus grande préoccupation à notre époque en ce qui la concerne est peut-être le besoin urgent de la paternité en Dieu.

La paternité biblique

La tradition biblique est parcourue par le mystère de la paternité. Par souci de la venue du Messie elle se préoccupe de tout ce qui est de l’ordre de la parentalité. La Tradition, ou « transmission », se fait des pères vers les fils. La paternité du sang véhicule la mémoire adamique et le souvenir du Nom de Dieu. En fait, toute paternité s’origine dans celle de Dieu (Isaïe 9, 5). A la faveur des épreuves historiques le peuple d’Israël a découvert la sollicitude paternelle dans la protection dont il a été l’objet (cf. Psaume 102, 13). Accomplissement des prophéties, le Messie Jésus apprend à ses disciples à prier le Père. Loin d’utiliser à la légère le nom de père (cf. Matt 23, 9), réservons-le aux situations où une personne sans passion sera pour nous l’icône de la paternité divine (« Père Abraham », « David notre père », les saints Pères, Père Untel, Mère Unetelle, etc.).

Prier le Père de nous envoyer des pères

Notre besoin de mères et de pères en Dieu, car le charisme de la paternité n’a d’autre limite autre que la vraie foi, se manifester par la prière. Saint Syméon le Nouveau Théologien conseille de demander au Père céleste de manifester sa paternité par des personnes en qui nous pouvons mettre notre confiance. La tradition apostolique est celle de la paternité, dépassant l’étroite ou académique institution. Elle s’origine dans l’expérience de la paternité charismatique des prophètes (2 Rois 2, 11 et 2 Rois 13, 14).

L’attitude de fils

Pour trouver un père ou une mère en Dieu, cherchons, par une attitude filiale, à jouir d’une telle faveur divine. L’obéissance à la volonté du Père nous y exerce. Le disciple du Fils de Dieu l’écoute et l’imite, comme l’apprenti écoute le maître et regarde son exemple. Il se dispose ainsi à recevoir la grâce d’être fils. L’obéissance est liberté : elle est un renoncement à tout savoir et à avoir toujours raison. L’obéissant préfère la volonté du Père à la sienne propre : il écoute et met en pratique (cf. Luc, 8, 21).

(a.p. M.-A.) – 31/01/21

> icône du Patriarche Abraham

Article printed from Sagesse Orthodoxe: https://www.sagesse-orthodoxe.fr

URL to article: https://www.sagesse-orthodoxe.fr/jaimerais-savoir/culture/education/la-paternite-dans-leglise-2

Copyright © 2011 Sagesse Orthodoxe. Tous droits réservés.