Liturgie et sacrements (offices)

Pourquoi bénir les demeures ?

Quand bénit-on ? – Les prêtres bénissent les habitations dans la fête du baptême du Christ (6 janvier) et jusqu’à la fin du mois, avec l’eau consacrée à l’église. Ils les bénissent également, avec une eau consacrée au cours d’une fête ou au moment même dans le lieu d’habitation à plusieurs occasions : entrée dans […]

Poursuivre la lecture…

Les diverses formes de bénédiction

Les sacrements La Tradition fait une différence entre bénédiction et sacrement. Par celui-ci s’opère une véritable consécration et une véritable sanctification de l’offrande humaine: baptême (consécration de la personne humaine), chrismation (Onction avec le saint Chrême, ou Sceau du don du saint Esprit: cette huile est elle-même consacrée et sanctifiée dans la réunion des évêques […]

Poursuivre la lecture…

Liturgie et transmission de la Foi

Le souci de transmettre – Notre préoccupation pour la transmission de la Foi est légitime parce que l’Église se définit principalement comme transmission, comme ‘tradition’. L’Église est le Corps du Dieu Homme, la Vigne aux nombreux sarments dans lesquels circule la sève de la révélation divine qui a sa source dans le Père, sa manifestation dans […]

Poursuivre la lecture…

L’épiclèse et la Pentecôte

Sens du mot – « Épiclèse » signifie « invocation sur » ou « au-dessus » – epi + kaleô en grec. Il désigne généralement la prière adressée au Père céleste pour qu’Il daigne envoyer l’Esprit saint sur les dons – Agneau et Calice – désignés par le Fils comme son Corps et son Sang. Ce n’est donc pas à proprement […]

Poursuivre la lecture…

Croyons-nous encore au Credo ?

Croire… – Le mot revêt plusieurs sens : la crédulité (« croire à »), l’opinion (« croire que »), la confiance (« croire en » ou « dans », ou « croire quelqu’un »). Nous croyons dans la Personne divine, nous lui faisons une confiance absolue, nous la croyons sur parole. Dieu s’est rendu particulièrement […]

Poursuivre la lecture…

Le Dimanche de l’Orthodoxie

L’Histoire – Le premier dimanche de Carême, l’Église célèbre le « triomphe de l’Orthodoxie » : celui-ci commémore la victoire sur l’iconoclasme et la restauration de la vénération des icônes à Constantinople, en 843, suite au VIIème concile œcuménique. Ce dernier, réuni en 787 à Nicée, proclama que les icônes devaient être, dans les églises, […]

Poursuivre la lecture…

La vertu d’assiduité

La première Église – Dans les Actes des apôtres (2, 42), est décrite la communauté des baptisés : « Ils étaient assidus à l’enseignement des apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières […]. Unanimes, ils se rendaient chaque jour assidûment au temple ». La participation assidue au culte, […]

Poursuivre la lecture…

La participation du peuple royal à la célébration

  « C’est à l’ensemble des fidèles et chantres qui constituent l’assemblée (le « peuple royal » dans la théologie orthodoxe) que revient l’important rôle multiple que l’on a trop souvent tendance à oublier : il confirme, par l’acclamation chantée « amen », les prières que le célébrant adresse à Dieu ; il retourne ses saluts au célébrant (par exemple : « Et à […]

Poursuivre la lecture…

Les psaumes laudiques

Place liturgique – Dans l’office dit « byzantin », en fait palestinien (issu de la laure de Saint-Sabas en Palestine), on appelle « laudes » la fin de l’office de matines (ou « orthros », « utrenie » en slavon et en roumain), juste avant la grande ou petite doxologie (le « Gloria »). Dans l’office latin traditionnel (bénédictin ou romain), un office distinct, organisé […]

Poursuivre la lecture…

Conseil liturgiques : L’ordre des tropaires

Après la petite entrée, on chante les tropaires et les kondakia suivants: En semaine : Tropaire du jour de la semaine (chaque jour a une commémoration propre – lundi, les anges ; mardi, le Précurseur ; mercredi, la Croix et la Mère de Dieu ; jeudi, les apôtres et saint Nicolas ; vendredi, la Croix et la Mère de Dieu ; […]

Poursuivre la lecture…